Accueillir les stagiaires universitaires durant la totalité des 4 ou 6 mois de leur stage obligatoire

Sociétal

PME PMI de plus de 100 salariés, grandes entreprises

Créateur de l'engagement : Lisa

L'engagement en quelques mots :

Pour pouvoir présenter un mémoire qualitatif pour l'examen final, les universitaires doivent réaliser un stage d'un durée totale de 4 ou 6 mois. Beaucoup d'entreprises s'y engagent mais malheureusement un grand nombre limitent ce stage à 2 mois pour éviter de rémunérer la gratification réglementaire (autour de 500€ mensuels)

L'objectif de cet engagement :

Permettre aux stagiaires d'avoir suffisamment d'informations et une formation en entreprise pour préparer la mission qui comptera pour l'examen final. Eviter la précarité financière des stagiaires. Permettre aux futurs demandeurs d'emploi d'avoir une expérience professionnelle reconnue et conséquente.

Cette proposition d'engagement a un lien avec un fait d'actualité :

Décret n° 2014-1420 du 27 novembre 2014 relatif à l'encadrement des périodes de formation en milieu professionnel et des stages. Des améliorations ont été prévues concernant le contenu de la mission et l'encadrement par le référent de l'éducation nationale mais hélas, la possibilité de déroger sur la durée totale pour éviter la gratification est restée, ce qui créé hélas encore trop d'abus de stagiaires considérés comme de la main d'oeuvre gratuite.

Définition, application et évaluation de la proposition d'engagement

Définition et impact de l'engagement :

Permettre aux stagiaires de mener à bien leur mission pour l'entreprise sur la durée qui leur est nécessaire et indispensable (4 ou 6 mois), limiter leur précarité financière, donner sa chance pour l'examen même à ceux qui n'auront pas un entourage familial pour les soutenir financièrement.

Cet engagement en pratique :

Des entreprises agissent de manière responsable en gardant le stagiaire durant toute la durée nécessaire et en versant la gratification prévue, d'autres vont même beaucoup plus loin en versant une gratification plus élevée que le minimum obligatoire, ce qui est possible mais beaucoup d'entreprises l'ignorent...

Evaluation de la mise en pratique de l'engagement :

Indicateur demandé : nombre de stagiaires accueillis pour la durée TOTALE obligatoire du stage, ou montants des gratifications versées par stagiaires accueillis durant l'année.

  • Débat en cours
  • Clos, synthèse en cours
  • Synthèse disponible
  • Engagement final disponible
  • Engagement validé
  • 3 Participants
  • 6 Participations

Elisabeth, Pourriez-vous nous en dire plus que la situation actuelle et les difficultés rencontrées par certains stagiaires. 

Quelles difficultés ils peuvent rencontrer lorsqu'il s'agit de trouver un stage de 4 ou 6 mois? 

Merci à Elisabeth pour sa première proposition d'Engagement qu'elle définit ainsi : 

Permettre aux stagiaires de mener à bien leur mission pour l'entreprise sur la durée qui leur est nécessaire et indispensable (4 ou 6 mois), limiter leur précarité financière, donner sa chance pour l'examen même à ceux qui n'auront pas un entourage familial pour les soutenir financièrement.

Je suis totalement de votre avis ! L'expérience professionnelle est centrale dans l'expérience des étudiants, je peux en témoigner (et j'avais déjà abordé le sujet).

Pour autant, je serais intéressé d'en savoir plus sur la mise en pratique de votre engagement !

Des entreprises agissent de manière responsable en gardant le stagiaire durant toute la durée nécessaire et en versant la gratification prévue, d'autres vont même beaucoup plus loin en versant une gratification plus élevée que le minimum obligatoire, ce qui est possible mais beaucoup d'entreprises l'ignorent...

Que pensez-vous de cette base de réflexion sur la mise en pratique de cette proposition d'Engagement à destination des entreprises de plus 100 personnes : Accueillir les stagiaires universitaires durant la totalité des 4 ou 6 mois de leur stage obligatoire

S'il faut engager les entreprises, il faudrait également engager les jeunes... Notamment en mettant en place des dispositions spécifiques dans les conventions qui cadreraient davantage les missions, mais aussi qui poserait une sorte de Charte du Stagiaire. Donnant-donnant ?

Mais aussi, pourquoi ne pas standardiser les conventions...

Comme vous avez pu le lire dans sa présentation ci-dessous, voici comment Elisabeth propose de démarrer notre discussion sur l'Evaluation de l'Engagement pris par une Entreprise : 

Indicateur demandé : nombre de stagiaires accueillis pour la durée TOTALE obligatoire du stage, ou montants des gratifications versées par stagiaires accueillis durant l'année.

Qu'en pensez-vous? 

Soyez le premier à contribuer à cette section du débat.