Questions à

Posté le 31 août 2015 | 4 commentaires

(Non) Tri des déchets sur les bateaux de croisière? Question à CroisiEurope, leader européen

Et si l'on parlait du tri des déchets sur les bateaux de croisière...

Moment de détente au cœur d'un environnement préservé, en famille ou entre amis... C'est beau comme un prospectus de croisiériste.

Et les croisières se développent à l'étranger mais aussi en France. Des ports comme celui de Bordeaux inaugurent de nouveaux embarcadères et encouragent cette forme de tourisme. 

Qu'en est-il alors des pratiques des passagers sur ces bateaux à cabines? Sont-ils sensibilisés et incités à trier leurs déchets par le propriétaire du navire et les organisateurs de voyage? Quelles sont les pratiques de tri des déchets des exploitants et/ou propriétaires de bateaux?

Un contrexemple concret avec la compagnie CroisiEurope, « 1re compagnie fluviale européenne de bateaux à cabines » et son navire M/S Cyrano de Bergerac positionné à Bordeaux? 

Et si on s'engageait pose la question à Eric Collange, Directeur France de CroisiEurope.

Le constat :

Le mercredi 19 août, vers 7h40, des sacs poubelles balancés depuis le bateau M/S Cyrano de Bergerac amarré sur les quais de la Garonne, embarcadère Albert Londres à Bordeaux.

Des sacs opaques noirs et d’autres transparents contenant du carton jetés ensuite, ensemble, sans distinction de leur contenu, dans un camion de ramassage des ordures. Des ordures en provenance de ce bateau et/ou aussi probablement du Princesse Aquitaine amarré à couple (bord à bord) avec ce bateau.

Et ce n’était pas la première fois...

Ordures non triées bateau cyrano de bergerac Croisi Europe

Le contexte général :

Bordeaux, une ville dynamique qui affiche des prétentions liées à la protection de l’environnement et où se développe une activité maritime touristique importante avec désormais de plus en plus souvent des navires très imposants, des paquebots.
Un nouvel embarcadère a été inauguré récemment et le nombre de bateaux de passage ou positionnés à Bordeaux comme le M/S Cyrano de Bergerac croît. 

Les croisières fluviales à travers des paysages magnifiques pourraient cependant être aussi un moment propice à la pédagogie sur la protection de l’environnement et le tri des déchets.

"Les croisières nous pompent-elles l'air", un article de Rue 89 s'interrogeait par ailleurs dernièrement sur la pollution aux particules fines importante en provenance de bateaux de croisière à l'arrêt pendant les escales alimentés par du fioul lourd bien plus polluant que le diesel des voitures. "Leurs moteurs continuent en effet de tourner pour alimenter en électricité les cuisines, les restaurants, les salles de loisirs ou l’air conditionné nécessaires au bon plaisir des milliers de croisiéristes à bord" 

L'entreprise CroisiEurope sur internet : Et l'environnement? 

C'est simple, aucune mention sur son site de tri des déchets ou de considération liées à la réduction de son impact sur l'environnement. Pas de labellisation ni légitime ni même "achetée"! 

Jetons alors un œil alors sur le dossier de presse 2015/2016 en ligne

Zéro mention de "Pollution", une seule mention de "Environnement" pour un navire qui serait conçu "avec une dimension écologique ayant un grand respect pour l’environnement.". Bonne nouvelle mais pas plus d'informations.

Tri : Ah oui, 8 itérations quand même, mais pas de chance, il s'agit en fait de "Maitrise", "Animatrice"…
Essayons enfin avec Nature : Quelques mentions aussi mais pour nous parler du patrimoine naturel, de la nature préservée dont profitent les passagers sur certaines croisières. 

Mise à jour 31/08/15 21h : A la différence du site français, le site international de Croisi Europe propose bien une page "Respect de l'environnement". Il y est écrit : "Les déchets de papiers, de plastique et de verre sont triés et compactés à bord, avant d’être recyclés." Une promesse assez éloignée des situations observées à Bordeaux.

L’anecdote :

Confidence : Cher dirigeant de CroisiEurope, je vous dois de nombreux joggings et très matinaux.

En effet, cette situation observée n’est pas une première. En début d’été déjà j’avais pu assister à la même scène. En bonus cependant, lié à la marée basse ou aux prétentions du lanceur, certains sacs poubelles avaient ce jour là fini dans la Garonne. On pouvait en voir quitter Bordeaux sur l'eau en direction de la mer, prêts à passer sous le pont Chaban Delmas pour s'échouer on ne sait où...

Accompagné depuis d'un smartphone pendant mes joggings j'ai enfin pu immortaliser cette scène de transfert des ordures il y a quelques jours. On évitera ainsi une réponse du genre : Vous devez vous tromper de bateau, pas de cela chez nous!

Vous excuserez aussi la piètre qualité des photos mais se rapprocher de vos bateaux ne semblait pas être une bonne idée si j'en crois les réactions "chaleureuses" de vos employés me voyant prendre ces clichés de loin et à contre-jour! 

Questions à :

Monsieur le Directeur France,

Pouvez-vous expliquer la situation actuelle sur vos bateaux et en particulier sur le M/S Cyrano de Bergerac?
A quoi ai-je assisté? Tri? Pas de tri?
Que deviennent les déchets mélangés sans distinction dans cette benne à ordures? Pourquoi une apparente distinction au départ entre déchets recyclables comme les cartons dans des sacs transparents et les autres déchets?
Quelles sensibilisations et incitations à trier à bord de vos bateaux à cabines?
En tant que leader européen, quels engagements êtes-vous désormais prêts à prendre pour l'ensemble de votre flotte et en particulier pour les bateaux positionnés à Bordeaux?

Profitez-en enfin pour répondre aussi à l'Article de Rue 89. Quelles énergies utilisez-vous à quai? Pour quelles conséquences pour la santé des bordelais?

Enfin, puisque vous présentez dans votre dossier de presse, rubrique "points forts" : "Les suggestions formulées permettent à la compagnie d’innover, de se recentrer et ainsi de mieux répondre aux attentes réelles de ses clients.", à quand des innovations sur votre emprunte sur l'environnement? 

La réponse :

La société a été informée de ces questions via à la fois son service Relations Extérieures (Téléphone puis email) et par son service Marketing/Communication (email).

Une première relance par mail a été réalisée le 8 septembre 2015.

Mise à jour du 11/10/15 : Voici - enfin! - en intégralité la réponse reçue le 8 octobre transmise par email par un responsable de la communication : 

"Monsieur,

Comme nous vous l’avions indiqué précédemment après avoir été interpellés par votre site sur le ramassage d’ordures à Bordeaux, nous avons fait une analyse détaillée de ce dossier et vous prions de trouver ci-dessous les éléments de réponse.

Après avoir pris attache auprès de la Mairie de Bordeaux nous vous confirmons que les possibilités logistiques de ramassage des déchets sur les quais sont réduites et doivent se faire entre 6h00 et 8h00. La ville de Bordeaux est entrain d’étudier la mise en place un système d’évacuation par barge qui intégrera le tri des déchets.

En ce qui concerne nos bateaux, le tri des déchets est bien effectué à ce jour par notre société en séparant les papiers, cartons, plastiques, des déchets ménagers.

Nous souhaiterions à ce titre rappeler que la société CroisiEurope a toujours été soucieuse de l’environnement et a mis en place toute une série de mesures (liste non exhaustive) dans ce sens à bord de ces bateaux comme le traitement des eaux usées, l’utilisation de l’eau de traitement pour les toilettes, la mise en place d’économiseur d’eau pour les douches et les robinets, l’installation de moteurs de nouvelles générations CCNR2, et l’utilisation de produits d’entretien qui respectent les normes de biodégradabilités européennes en vigueur. En 2014, notre compagnie a reçu une distinction pour la protection de l’Environnement au titre de la mise en place d’une installation d’assainissement pour le traitement des eaux usées de ses bateaux.

Nous espérons avoir répondu à vos interrogations relatives à ce point,

Cordialement

Christian Schmitter" [PDG de CroisiEurope] 

Que penser de cette réponse? La société sépare les papiers, les cartons... Mais ces déchets triés sur le bateau le sont-ils à nouveau ensuite après leur évacuation mélangés dans des camions bennes? Avons-nous la réponse?  


Au menu :  

Questions à :

La réponse :

Questions à Alain Juppé, Maire de Bordeaux : 

Vos commentaires :


Questions à : est la nouvelle rubrique de la plateforme Et si on s’engageait qui permet d’interpeller un entrepreneur, une entreprise sur des comportements qui semblent assez éloignés de nos objectifs en matière d’impact social/sociétal et environnemental. 

Des questions sur un fait précis dont nous attendons des réponses toutes aussi concrètes et qui seront, elles-aussi publiées sur cette plateforme.
Quelles sont leurs explications? Quels changements et engagements sont et seront pris?


En attendant la réponse de Croisi Europe, Questions à Alain Juppé, Maire de Bordeaux

En attendant la réponse de Croisi Europe qui semble prendre du temps - On trie ou on ne trie pas nos déchets?! [Mise à jour : Cette interpellation a été réalisée avant la réception de la réponse] - nous avons choisi d'interpeller Monsieur Alain Juppé, Maire de Bordeaux et Président de la Métropole sur les engagements que la Ville de Bordeaux a demandé aux croisiéristes qui accostent à Bordeaux de prendre et surtout de tenir. 

Quels engagements à Impact Environnemental mais aussi à Impact Social?

La ville qui accueille ces bateaux a probablement aussi un rôle à jouer pour faire évoluer les comportements même quand il s'agit de développer le tourisme.

Voici les questions que nous avions posées à Monsieur Alain Juppé

Le 1er octobre, le service presse de la Ville de Bordeaux a organisé une rencontre avec Stephan Delaux, 

Adjoint en charge du tourisme, de la promotion touristique du territoire, de l'animation de la ville et de la vie fluviale

Une évacuation prochaine des déchets des bateaux de croisière par des barges, le lancement d'une étude pour une alimentation en gaz naturel liquéfié par barge pour les paquebots amarrés à Bordeaux...

Ses réponses ci-contre.

AuteurEmmanuel Matt

Pour faire part de vos commentaires et de votre soutien, c'est un peu plus bas... ↥

Questions à

Publié le 4 oct. 2015

Bateaux de croisières, déchets et énergie : Les réponses de la Ville de Bordeaux, une histoire de barges!

Une évacuation prochaine des déchets des bateaux de croisière par des barges, le lancement d'une étude pour une alimentation en gaz naturel liquéfié par barge pour les...

Lire

0

Derniers articles parus dans Questions à

Questions à

Publié le 4 oct. 2015

Bateaux de croisières, déchets et énergie : Les réponses de la Ville de Bordeaux, une histoire de barges!

Une évacuation prochaine des déchets des bateaux de croisière par des barges, le lancement d'une étude pour une alimentation en gaz naturel liquéfié par barge pour les

Lire

0

Questions à

Publié le 20 sept. 2015

Engagements des croisiéristes : Questions à Alain Juppé Maire de Bordeaux

Le tri des déchets est-il une priorité dans les bateaux de croisière amarrés à Bordeaux? Nous le demandons aussi à Alain Juppé, maire de la Ville.

Lire

0

Commentaires

    Le 8 sept. 2015

    Voilà des questions bien pertinentes, espérons que CroisiEurope daignera répondre et agir...
    Le 1 sept. 2015

    Florent, Merci pour cette question. A ma connaissance, d'après mes observations ce n'est pas le cas. Pour les navires les plus imposants, les "paquebots", j'ai déjà vu des containers de taille importante être installés provisoirement sous une sortie technique du bateau. Pas de tri d'ailleurs ce jour là non plus! Votre remarque confirme qu'il serait utile d'interroger aussi les autorités comme la Ville de Bordeaux sur les engagements qu'elles imposent aux navires autorisés à apponter à Bordeaux. Donnons peut-être tout d'abord un peu de temps à CroisiEurope pour connaitre leurs explications.
    Le 1 sept. 2015

    La ville met-elle à disposition des bateaux sur les quais des collecteurs de déchets par types ?

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour poster un commentaire.